Équipe d'Angleterre

Page 38 of 40 Previous  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Next

View previous topic View next topic Go down

Équipe d'Angleterre

Post  english man on 25/01/12, 11:33 am

First topic message reminder :

L'équipe d'Angleterre de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs anglais sous l'égide de la Football Association(F.A.). Alors que la plupart des équipes nationales à travers le monde représentent un État indépendant, les quatre Home Nations qui forment le Royaume-Uni sont chacun représentés par une équipe nationale distincte au cours des tournois internationaux.Cette exception est due au fait que se sont les anglais qui ont inventé le football. L'équipe d'Angleterre joue habituellement ses matchs au Wembley Stadium.


Wembley le berceau du football.

Blason
Le blason de l'équipe d'Angleterre et de la fédération anglaise de football est constitué de l'association d'une variante des Armoiries de l'Angleterre et de roses des Tudor. Dès le premier match international entre l'Angleterre et l'Écosse, en 1872, les joueurs de l'équipe d'Angleterre utilisent un maillot où figure un blason représentant leur nation. Le blason est alors composé par une reprise des armoiries de l'Angleterre remontant à Richard Ier d'Angleterre avec une variation de couleur. Au champ de gueules avec trois léopards d'or armés d'azur se substitue un champ d'Argent avec trois léopards d'azur armés de gueules surmonté d'une couronne d'azur et de gueules. Le blason est modifié au début du siècle, le bouclier et la couronne sont réduits, les léopards rendus plus droits et réalistes et des couronnes de gueules placés sur chacun des léopards. En 1949, la Fédération décide d'adopter un nouveau blason réalisé par le College of Arms afin qu'il se distingue de celui de l'équipe de cricket qui partageait jusqu'alors le même blason. Le nouveau blason reprend les trois léopards d'azur sur champ d'argent mais les léopards sont redessinés et armés de gueules, les couronnes que portent les léopards sont également supprimées. Le changement le plus notable reste l'introduction d'un nouveau symbole de l'Angleterre puisque dix roses Tudor sont disposées sur le champ, entres les léopards. Ce blason connaît quelques légères variations depuis son origine touchant les teintes de couleurs, le design des lions ou léopards, des roses ainsi que les éléments périphériques au blason lui-même comme la présence ou non du terme England au dessus du blason et la mention du match joué dans un encadré en dessous du blason.




Popularité du football en Angleterre

La passion pour le football comme sport national anglais se couple avec le patriotisme et le fait que le Wembley Stadium soit considéré comme le « berceau » du football. Des sommes d'argent considérables sont jouées sur les victoires de l'équipe d'Angleterre, et lors des grands tournois le pays est rempli de drapeaux à la croix de saint Georges ; pendant la Coupe du monde 2006, sur une durée d'un mois, 27% des adultes anglais ont acheté un drapeau anglais. Les bureaux et les magasins sont désertés par un grand nombre de personnes qui regardent les matchs. La révocation ou la nomination d'un sélectionneur de l'Angleterre fait la une des journaux et fait l'objet d'un vif intérêt. Le poste de sélectionneur de l'équipe d'Angleterre a été comparé en importance à celui de Premier ministre du Royaume-Uni.


Maison décorée en Angleterre durant la Coupe du Monde 2010.

Surnom
Le surnom de l'équipe d'Angleterre est The Three Lions, en français, les trois lions en référence aux trois lions portés sur le blason de l'équipe qui sont issus des armoiries de l'Angleterre. Ce surnom a été utilisé la première fois en 1996 dans la chanson Three Lions de David Baddiel, Frank Skinner and the Lightning Seeds qui se classe 1e de l'UK Singles Chart et popularise le terme jusqu'à le faire devenir le surnom de l'équipe. La chanson elle-même résume la fierté d'être un supporter anglais au cours de la coupe du monde 1966.

Hooliganisme



Le hooliganisme est un phénomène ancien en Angleterre, remontant au XIXe siècle dans le sport en général et le football en particulier, les hooligans étant très actifs jusqu'à la Première Guerre mondiale principalement dans le cadre des rencontres de clubs. Il disparait quasiment lors de l'entre-deux guerres pour réapparaitre suite à la Seconde Guerre mondiale. Le phénomène se développe lors des années 1960 et se généralise dans les années 1970.

À partir des années 1970, les liens entre le hooliganisme et le mouvement Skinhead se développent, ce lien va désormais impliquer une vision raciste au sein d'une frange des supporteurs anglais. Les années 1970 sont ainsi marquées par le racisme envers les joueurs noirs qui sont ainsi dissuadés de continuer une carrière dans le football professionnel, le nombre de joueurs noirs au sein des équipes professionnelles augmente néanmoins de façon importante lors de la seconde moitié de la décennie, cette évolution ouvre la porte à la sélection en 1978 du premier joueur noir, Viv Anderson. L'introduction de joueurs noirs au sein de l'équipe d'Angleterre n'empêche pas ceux-ci d'être victimes du racisme, Cyrille Regis est ainsi conspué lors de sa première sélection et lorsqu'il marque son premier but, John Barnes subit un accueil semblable lors de la tournée en Amérique du sud de 1984, il est à nouveau confronté à la violence raciale quand des supporteurs néo-nazis, prétendent que le but qu'il a marqué face au Brésil ne compte pas du fait qu'il soit noir[166]. Le 28 avril 1993, autour d'un match contre les Pays-Bas, les hooligans sont impliqués et dans des bagarres de pubs et dans des combats contre la police locale.Les médias anglais eux-mêmes construisent un « communauté imaginaire » blanche au milieu des années 1990, cette construction culmine lors de l'Euro 96 en Angleterre. Ce racisme au sein des supporteurs anglais est combattu tant par les autorités du football qui ont lancé au niveau national une campagne nommé kick racism out of football que par le gouvernement qui a en 1991 édicté une loi proscrivant tout chant raciste.

L'équipe d'Angleterre engagée lors des confrontations internationales n'est pas épargnée par le phénomène, les supporteurs de clubs qui s'adonnent à l'hooliganisme suivent l'équipe d'Angleterre notamment lors des grandes compétitions internationales. Ainsi en 1980 lors du championnat d'Europe le match qui oppose l'Angleterre à la Belgique, qui se solde par un match nul 1-1, est interrompu suite à une émeute organisée par les hooligans anglais prenant à partie les supporters se réjouissant de l'égalisation belge. Cette première manifestation du hooliganisme lors d'un match de l'équipe d'Angleterre, au cours d'un grand tournoi international, eut une répercussion importante, Margaret Thatcher, alors premier ministre en exercice qualifie ces incidents de « discraceful embarassement ». La coupe du monde 1982 signe le retour de l'équipe d'Angleterre à la plus grande des compétitions internationales depuis 1970, à cette occasion de violents affrontement entre les hooligans anglais et la police espagnole se produisent. Lors de ces incidents, la presse, pour la première fois confrontée à un hooliganisme de masse lors de la coupe du monde va principalement pointer la violence de la police. Les déplacement de l'Angleterre sont par la suite redoutés, lors de la coupe du monde 1990, l'Angleterre, au premier tour, est cantonnée en Sardaigne et les autorités renforcent le dispositif policier afin de mieux contrôler ses supporteurs ce qui n'empêche pas des affrontements avec les supporteurs locaux . Le 15 février 1995, le match amical opposant l'Angleterre à l'Eire est définitivement interrompu suite à de nouvelles émeutes dues aux hooligans anglais protestant après l'ouverture du score par les irlandais. Le championnat d'Europe organisé en 1996 en Angleterre donne lieu à de nombreux incidents, le principal étant l'émeute de Trafalgar Square suite à l'élimination anglaise. Lors de la coupe du monde 1998, à Marseille, de graves incidents éclatent entre hooligans anglais et forces de l'ordre la veille du match Angleterre-Tunisie au stade Vélodrome, ces incidents sont les plus graves depuis ceux de 1982. En 2000 pendant l'euro, il eu des bagararre à charleroi avant Angleterre-Allemagne.Lors de la coupe du monde 2006, 3286 supporteurs violents anglais sont interdits de quitter le territoire britannique. Les confrontations avec les autres équipes du Royaume-Uni ont également donné lieu à des exactions, lors de la confrontation en match de barrage contre l'Écosse, près de 160 hooligans sont arrêtés suite à des émeutes au centre de Glasgow.



Palmarès:

Coupe du Monde (13 participations) :
Vainqueur : 1966.
Demi-finale : 1990.
Quarts de finale : 1954, 1962, 1970, 1986, 2002 et 2006.
Huitième de finale : 1998, 2010.
2e tour : 1982.
1er tour : 1950 et 1958.

Championnat d'Europe (9 participations) :
3e place : 1968.
Demi-finale : 1996.
Quarts de finale : 1972, 2004 et 2012.
1er tour : 1980, 1988, 1992 et 2000



Fédération d'Angleterre de football

La Fédération d'Angleterre de football (F.A.) est une association regroupant les clubs de football d'Angleterre et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection d'Angleterre.

La fédération nationale d'Angleterre est fondée le 26 octobre 1863. Elle est affiliée à la FIFA entre 1905 et 1920, entre 1924 et 1928 puis depuis 1946 et est membre de l'UEFA depuis sa création en 1954.

Histoire
La fédération anglaise est d'abord défavorable à la fondation de la FIFA en 1904, mais la rejoint finalement en 1905. Elle la quitte toutefois en 1920 suite au maintien au sein de la FIFA des fédérations autrichienne et allemande après la guerre. Nouvelle brouille entre la FA et la FIFA en 1928... Elle retrouvera son siège à la FIFA en 1946 seulement.
Site internet: http://www.thefa.com/



 


Last edited by english man on 01/07/12, 05:55 am; edited 6 times in total

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down


Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 11/10/14, 01:52 pm

Hodgson rassure Liverpool sur Sterling

Roy Hodgson promet à Liverpool qu'il s'occupera de Raheem Sterling du mieux possible.

Après la victoire 5-0 de l'équipe d'Angleterre face à Saint-Marin, le sélectionneur des Three Lions Roy Hodgson a évoqué l'état de forme de Raheem Sterling. Il tient à rassurer Liverpool. 'Nous sommes conscients du fait qu'il s'agit d'une situation à gérer délicatement. Quand Raheem ne se montrera plus au top, évidemment que nous allons le faire souffler. Je ne crois pas qu'il ait besoin de repos tant qu'il ne montre pas des signes de fatigue, mais Liverpool ne doit pas s'inquiéter'.

Raheem Sterling n'a joué que la première mi-temps jeudi à Wembley face à Saint-Marin dans le groupe E des éliminatoires de l'Euro 2016.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 11/10/14, 01:52 pm

L’Estonie au menu des Anglais

Large vainqueur de Saint-Marin jeudi (5-0), l’Angleterre a l’occasion de continuer son parcours sans faute dans ces éliminatoires de l’Euro 2016, contre l’Estonie ce dimanche (18h00).

S’il y a une équipe pour qui la trêve internationale va être extrêmement bénéfique, c’est bien l’Angleterre. Après avoir fait le plein de confiance en marquant à cinq reprises contre Saint-Marin, les hommes de Roy Hodgson vont à nouveau pouvoir lâcher les fauves. En déplacement en Estonie, 81e nation au classement Fifa, ils chercheront à se rassurer. Après une Coupe du monde catastrophique (élimination au 1er tour), les Anglais ont entamé une phase de reconstruction. Sans Frank Lampard et Steven Gerrard, partis en retraite, ils doivent se trouver une nouvelle identité. L’enchaînement des bons résultats actuels, même acquis face à des équipes de moindre niveau, montre que la nouvelle génération prend les choses en main.

Une nouvelle génération expérimentée

Depuis le Mondial, les Anglais restent sur une série de trois succès de rang. Début septembre, tout avait commencé par une victoire (1-0) sur la Norvège en amical. Les coéquipiers de Wayne Rooney ont ensuite pris le meilleur sur la Suisse (2-0) quatre jours plus tard, pour la première journée des éliminatoires de l’Euro 2016. Des débuts plutôt encourageants pour cette équipe à qui l’on promettait un avenir sombre. Si la rencontre contre Saint-Marin de jeudi n’est pas forcément le meilleur indicateur pour juger la forme de ses joueurs, Roy Hodgson n’a pas de quoi être inquiet. Que ce soit Danny Wellbeck, Raheem Sterling ou Andros Townsend, tous les jeunes ont été au rendez-vous. Il faut dire que pour évoluer toute l’année en Premier League, ces joueurs sont habitués à la pression du haut niveau. Titulaires avec Arsenal, Liverpool ou Tottenham, ils n’ont assurément pas de problème d’inexpérience.

Rooney le patron

Pour mener cette équipe résolument tournée vers la jeunesse, Wayne Rooney fait figure de chef de meute. Nommé capitaine en club et en sélection, il réalise un début de saison sensationnel. Déjà auteur de trois buts et de deux passes décisives en six rencontres de championnat, il est l’homme en forme du moment. Buteur sur penalty face à Saint-Marin, il s’est d’ailleurs rapproché du record de réalisations sous le maillot floqué des Trois Lions. En 98 sélections, il en est à 42 soit sept de moins que Bobby Charlton (49). S’il assure ne pas y penser, l’attaquant mancunien serait honoré de détrôner l’une de ses idoles. «Ce serait formidable de battre le record et de passer devant Bobby (Charlton, NDLR), se réjouissait Rooney avant d’affronter Saint-Marin. Je ne joue pas pour autant avec ça en tête. Si je peux marquer des buts, c’est très bien mais le plus important c’est de gagner les matches».
Contre l’Estonie ce dimanche, Wayne Rooney sera une nouvelle fois titulaire sur le front de l’attaque. L’occasion pour lui d’augmenter encore son total, d’autant plus qu’une pluie de buts est attendue du côté de Talinn.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 12/10/14, 02:18 pm

Estonie - Angleterre : 0-1

Victoire logique des Anglais au vu de leur domination et de leurs initiatives mais au final il a fallu un coup-franc de Rooney pour les délivrer. Les hommes de R. Hodgson ont montré de belles qualités mais se sont montrés trop brouillons dans la surface.


Estonia (4-1-4-1): 1 Sergei Pareiko; 17 Enar Jaager, 4 Igor Morozov, 15 Ragnar Klavan (captain), 19 Artur Pikk; 18 Karol Mets; 16 Ilja Antonov, 14 Konstantin Vassilijev, 13 Martin Vunk, 10 Sergei Zenjov; 8 Henri Anier.

Substitutes: 2 Joel Lindpere for Vassilijev HT, 11 Henrik Ojamaa for Zenjov 80, 5 Dmitri Kruglov for Vunk 83.

Substitutes not used: 12 Mihkel Aksalu (GK), 22 Pavel Londak (GK), 3 Alo Barengrub, 20 Gert Kams, 21 Artjom Artjunin, 6 Aleksandr Dimitrijev, 23 Taijo Teniste, 7 Kaimar Saag, 9 Rimo Hunt.

Bookings: Klavan.

Red card: Klavan 49.

Head coach: Magnus Pehrsson.

England (4-3-1-2): 1 Joe Hart (Manchester City); 2 Calum Chambers (Arsenal), 6 Phil Jagielka (Everton), 5 Gary Cahill (Chelsea), 3 Leighton Baines (Everton); 4 Jordan Henderson (Liverpool), 7 Jack Wilshere (Arsenal), 8 Fabian Delph (Aston Villa); 11 Adam Lallana (Liverpool); 10 Wayne Rooney (Manchester United; captain), 9 Danny Welbeck (Arsenal).

Substitutes: 17 Alex Oxlade-Chamberlain (Arsenal) for Delph 61, 19 Raheem Sterling (Liverpool) for Henderson 64, 20 Rickie Lambert (Liverpool) for Welbeck 80.

Substitutes not used: 12 Nathaniel Clyne (Southampton), 13 Ben Foster (West Bromwich Albion; GK), 14 Kieran Gibbs (Arsenal), 15 Jonjo Shelvey (Swansea City), 16 James Milner (Manchester City), 18 Andros Townsend (Tottenham Hotspur), 21 Fraser Forster (Southampton; GK).

Goals:Rooney 73.

Bookings: Baines, Henderson, Wilshere.

Manager: Roy Hodgson

Referee: Mario Strahonja (Croatia).

Assistant referees: Ante Vucemilovic and Domagoj Vuckov (Croatia).

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 12/10/14, 02:20 pm

Rooney délivre l'Angleterre
 
Un but sur coup franc de Wayne Rooney a permis à l'Angleterre de signer, dimanche en Estonie (0-1), une troisième victoire en autant de matches qualificatifs à l'Euro 2016. L'équipe des Three Lions reste en tête du groupe E.


Wayne Rooney a inscrit son 43e but en sélection contre l'Estonie. (Reuters)

Le match : 0-1

L’Angleterre s’est extirpée du piège que lui avait tendu l’Estonie (0-1), mais que ce fut compliqué. Contre une formation qui a passé l’essentiel de son temps recroquevillé dans son camp, on s’est longtemps demandé comment les joueurs de Roy Hodgson allaient s’y prendre pour marquer. Ils y sont parvenus, à onze contre dix, grâce à un coup franc de Wayne Rooney (73e). Mais jusqu’à ce but salvateur, les Anglais s’étaient surtout distingués par leur maladresse devant le but. A l’exception d’une frappe d’Henderson sans danger pour Pareiko (45e), ils n’avaient cadré aucune de leurs tentatives (23e, 25e, 26e, 39e, 50e). Plus inquiétant encore, seule une reprise de volée au-dessus de Rooney (15e) avait réellement fait trembler les joueurs de Magnus Pehrsson. Malgré une belle résistance et un contre qui aurait pu faire mouche dès la 1ère minute, l’Estonie a fini par craquer sur une phase arrêtée. Grâce à ce troisième succès en autant de journées, l’Angleterre compte désormais trois points d’avance sur la Lituanie qui recevra la Slovénie en soirée (20h45). Elle peut encore rêver du 10/10, l’objectif fixé par Roy Hodgson.

Un joueur dans le match : Wayne Rooney

Plus que six petits buts... Wayne Rooney a profité du déplacement de l’Angleterre en Estonie pour se rapprocher encore un peu plus du record de nombre de buts inscrits sous le maillot des Three Lions, propriété de sir Bobby Charlton (49 buts). L’attaquant de Manchester United a marqué son 43e but en sélection sur un coup franc enroulé que Pareiko n’a pu qu’accompagner dans ses filets. Dans une rencontre dominée de manière stérile par la sélection de Roy Hodgson, Rooney avait déjà été le joueur anglais à s’être montré le plus dangereux en première période : après un ballon piqué de Wilshere, sa reprise de volée n’avait toutefois fait que frôler la transversale du gardien estonien.

Le fait du match : L'Estonie finit (encore) à dix

L’Estonie a tellement bien résisté à l’Angleterre à onze contre onze qu’elle s’est elle-même ajoutée un handicap. Dès le début de la seconde période (48e), Ragnar Klavan a été contraint de quitter prématurément ses partenaires. Averti pour une obstruction sur Welbeck à la 28e minute, le capitaine des Sinisärgid ("les maillots bleus", NDLR) a écopé d’un second carton jaune pour une faute quasi identique sur Fabian Delph. Malgré une belle discipline tactique - et alors qu’elle n’a pratiquement jamais été inquiétée dans le jeu par les Anglais -, l’Estonie a fini par craquer sur un coup franc de Wayne Rooney. Elle avait déjà terminé en infériorité numérique lors de sa précédente rencontre face à la Lituanie (0-1, expulsion de Kallaste).

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 12/10/14, 02:23 pm

Pourquoi Hodgson avait laissé Sterling sur le banc

Après la victoire de l'Angleterre face à l'Estonie (1-0), dimanche à Tallinn, Roy Hodgson, le sélectionneur anglais, a expliqué pourquoi il n'avait pas titularisé le jeune attaquant de Liverpool, Raheem Sterling.

Titularisé mais remplacé à la pause, la semaine dernière lors du carton de l’Angleterre face à Saint-Marin (5-0), Raheem Sterling n’était que remplaçant, dimanche soir à Tallinn face à l’Estonie, toujours dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2016. Roy Hodgson en a expliqué ensuite la raison. « Raheem se plaignait d’être un peu fatigué. Il n’était pas au mieux », a déclaré le sélectionneur anglais, qui a tout de même fait entrer le jeune attaquant de Liverpool en fin de match. Et devinez qui a obtenu le coup-franc permettant à Wayne Rooney de marquer le seul but du match ? Raheem Sterling en personne.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 12/10/14, 02:28 pm

Hodgson : "Des signes encourageants"

Roy Hodgson avoue avoir été soulagé de voir Wayne Rooney marquer contre une équipe d'Estonie qui pensait pouvoir prendre un point.

Roy Hodgson avoue avoir été soulagé de voir Wayne Rooney marquer contre une équipe d'Estonie qui pensait pouvoir prendre un point, à Tallin, dimanche, en éliminatoires de l'UEFA EURO 2016.

Roy Hodgson, sélectionneur de l'Angleterre
Je pense que nous aurions dû gagner plus largement. Nous avons été particulièrement bons en première période, nous avons eu énormément d'occasions, sans pouvoir les conclure. Bravo à l'Estonie qui n'a jamais baissé les bras et qui a dû travailler très dur pour rester dans le match parce qu'en gros, nous avons gardé le ballon tout le match. Heureusement, ils n'ont pas trouvé la parade au coup franc de Wayne Rooney. C'était un but important parce que nous commencions à nous impatienter.

Nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais les signes sont encourageants. Nous avons beaucoup de joueurs très intéressants et je pense que notre attaque fait peur parfois. Nous avons deux ans pour faire grandir cette équipe.

Phil Jagielka, défenseur de l'Angleterre
Ce fut un match très difficile. On a quand même bien joué, surtout en première période, mais on n'a pas réussi à trouver la faille. Heureusement le capitaine a tiré un très bon coup franc et on repart avec les trois points. On aurait bien voulu mieux jouer, mais on a eu deux matches difficiles cette semaine et on a six points sans avoir encaissé de but.

Magnus Pehrsson, sélectionneur de l'Estonie
Je suis très satisfait de l'esprit d'équipe et de la façon dont les joueurs ont respecté le plan de jeu, la façon dont ils se sont battus même quand nous avons été réduits à dix. Si vous comparez les deux équipes, c'est clair que nous aurions dû être plus compacts et jouer plus défensif. Je suis déçu car nous aurions pu prendre un point. Cependant, nous avons fait preuve d'un excellent caractère.

Artur Pikk, défenseur de l'Estonie
Je devrais être rentré à la base militaire dans une heure. J'ai été convoqué trop tard pour le match contre la Lituanie, mais il n'y avait aucun problème pour celui-là, j'ai eu une permission. Tous mes camarades croisaient les doigts pour moi et ont regardé le match à la télé. Je ne pense pas avoir déçu qui que ce soit parmi mes coéquipiers lors de mon premier match complet avec les A. J'étais surpris d'être titulaire, mais le coach m'a dit que je pouvais le faire.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 13/10/14, 12:38 pm

La fatigue de Sterling moquée outre-Manche

Raheem Sterling a créé la polémique en Angleterre après avoir demandé au sélectionneur des Three Lions, Roy Hodgson, de ne pas le titulariser pour cause de « fatigue » contre l'Estonie lors des qualifications pour l'Euro 2016. Le joueur de Liverpool a répondu sur les réseaux sociaux.

Raheem Sterling, 19 ans, joueur de Liverpool et déjà sur les rotules. L’attaquant des Reds a en effet demandé au sélectionneur de l’Angleterre Roy Hodgson de ne pas le titulariser dimanche pour le match de qualification à l’Euro 2016 face à l’Estonie en raison d’une trop grande fatigue. Avec 736 minutes dans les jambes depuis le début de la saison en Premier League, on peut comprendre le joueur... ou pas. En tout cas, outre-Manche, les réactions ont été nombreuses pour critiquer et moquer l’attitude du joueur. Un supporter lui demandant de savoir comment il aurait fait si il avait eu un vrai job.

Le joueur s’est défendu sur Twitter par « en train d'écouter : Excusez-moi d'être humain », n'hésitant pas à relayer certains messages le prenant à parti.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 15/10/14, 11:45 am

Euro-2016/qualifs - Estonie-Angleterre: déclarations

Roy Hodgson (sélectionneur de l'Angleterre): "On a bien joué en première mi-temps mais on n'a pas su convertir une de nos nombreuses occasions.
 
 A cause de cela, on avait moins de confiance après la pause. Mais la victoire est le plus important. La soirée avait été frustrante pour Wayne (Rooney) jusqu'à son but. C'est une bonne chose qu'il nous ait donné la victoire. C'est notre troisième succès en trois matches de qualification et on n'a pas encaissé de but pour le cinquième match de suite donc tout est positif."

Wayne Rooney (capitaine de l'Angleterre): "On savait comment le match allait tourner. On savait que ce serait dur, qu'on allait avoir beaucoup le ballon et que ce serait dur de tromper leur défense. Ce fut le cas ce soir. Heureusement, on a réussi à marquer et à gagner. On joue bien en ce moment, on a une équipe jeune mais on est resté patient ce soir pour forcer la victoire."

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 16/10/14, 02:33 pm

England U19 - Belgique U19 : 4-2


England (4-3-3): 1 Freddie Woodman (Newcastle United – on loan at Hartlepool United); 12 Ashley Smith-Brown (Manchester City), 2 Ola Aina (Chelsea), 6 Brendan Galloway (Everton), 3 Ben Chilwell (Leicester City); 15 Dele Alli (MK Dons), 4 Bryn Morris (Middlesbrough; C), 14 Ruben Loftus-Cheek (Chelsea); 7 Patrick Roberts (Fulham), 9 Bradley Fewster (Middlesbrough), 18 Brandon Barker (Manchester City).

Substitutes: 8 Charlie Colkett (Chelsea) for Alli (82), 17 Harry Winks (Tottenham Hotspur) for Barker (82), 10 Alex Kiwomya (Chelsea) for Fewster (87).

Substitutes not used: 13 Ted Smith (Southend United), 5 Reece Burke (West Ham United), 16 Robert Dickie (Reading).

Goals: Roberts (9), Fewster (31, 85), Barker (81).

Head coach: Sean O’Driscoll

Belgium: 1 Nordin Jackers, 2 Dion Cools, 3 Mathias Bossaerts, 4 Herve Matthys (C), 5 Alexis Scholl, 6 Gilles Dewaele, 9 Obbi Oulare Mamadou, 10 Jari Vandeputte, 11 Andy Kawaya, 16 Samuel Bastien, 18 Iebe Swers.

Substitutes: 15 Alexis De Sart for Bastein (63), 8 Tom Rosenthal for Swers (84).

Substitutes not used: 12 Quintijn Steelant, 13 Joey Dujardin, 14 David Henen.

Goals: Cools (16), Mamadou (65).

Head coach: Gert Verheyen

Referee: Kristo Tohver

Attendance: 450

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 17/10/14, 01:32 pm

Sterling divise l’opinion

Pour avoir osé dire à son sélectionneur qu’il était trop fatigué pour jouer un match, Raheem Sterling a eu droit à une pluie de critiques outre-Manche. Son club l’a défendu.
La sélection anglaise a beau avoir remporté tous ses matches depuis la dernière Coupe du Monde, elle n’est aujourd’hui pas épargnée par les polémiques. La dernière en date concerne Raheem Sterling, son jeune milieu offensif. Ce dernier a fait parler de lui cette semaine à travers une démarche assez particulière. Entre deux matches des Three Lions, il a demandé à Roy Hodgson, son sélectionneur, de le faire reposer. Non seulement sa requête a été refusée mais a aussi été dévoilée au public ce qui a valu à l’ailier des Reds beaucoup de critiques de la part des médias et des personnalités du football local. Devant cette situation problématique et aussi regrettable, surtout pour un joueur de 19 ans seulement, Brendan Rodgers, le manager de Liverpool, a jugé bon de plaider la cause de son protégés.

Rodgers prêt à passer l'éponge

Le technicien nord-irlandais s’est exprimé à ce sujet ce vendredi, à l’avant-veille du matches de siens contre le Queen’s Park Rangers. Pour lui, il n’y a absolument pas lieu de tirer à boulets rouges sur Sterling. « Il y a des choses qui ont été écrites et qui ne sont pas du tout vraies. Roy (Hodgson) et moi, on a échangé des messages mais à cause d’un programme chargé, on n’a pas pu vraiment en discuter, a-t-il déclaré. Quoi qu’il en soit, je trouve que la manière avec laquelle le garçon (ndlr, Sterling) a été traité est complètement grossière. On a fait en sorte qu’il fasse la une des journaux pour une chose qu’il n’a pas du tout faite ». Des propos qui ont trouvé écho chez Gary Lineker, l’ancien grand buteur des Three Lions, qui a confié que Sterling n’était « pas du tout à blâmer » de fait qu’il était la « victime collatérale » d’un litige entre la FA et Liverpool.

En effet, selon Lineker, le problème se situe ailleurs et il s’en est expliqué : « Roy Hodgson et Brendan Rodgers doivent arrêter de jouer aux snipers. Ils le font aux dépens du joueur ». Un règlement de compte où chacun défend ses intérêts et dont l’origine remonte au début du mois de septembre dernier. A l’époque, Daniel Sturridge, le buteur attitré des Merseysiders, avait contracté une blessure à la cuisse alors qu’il s’entrainait avec sa sélection. Rodgers était alors monté au créneau pour critiquer le staff des Three Lions. Les tensions se sont ensuite apaisées quelque peu avant d’être donc ravivées avec l’affaire Sterling. En ayant fait jouer ce dernier 25 minutes face à l’Estonie dimanche et ne pas avoir tenu compte de son « état de fatigue », Hodgson a démontré qu’il n’avait guère se soumettre aux besoins de Liverpool, un club qu’il a pourtant entrainé (entre 2010 et 2011).

Sentant que ce contentieux était en train de prendre des proportions trop importantes, Hogdson a tout de même à éteindre le feu. « Liverpool est un club qui œuvre beaucoup pour le pays et non contre, a-t-il souligné. Et puis, les gens qui me connaissent suffisamment savent qu’en tant que manager de Liverpool je n’irai jamais à l’encontre de la sélection anglaise, ni d’une toute autre sélection ». Le coach des vice-champions d’Angleterre serait même disposé à libérer son joueur au profit de la sélection espoirs lors du prochain Euro : « Raheem peut encore y jouer, même si je pense qu’il y a d’autres jeunes joueurs qui méritent d’y être pour gagner en expérience ». Il n’est pas sûr, en revanche, que Sterling soit disposé à sacrifier ses vacances en juin prochain pour participer à ce genre de compétitions.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 18/10/14, 01:47 pm

José Mourinho se paye Raheem Sterling devant les médias !



Cible des médias britanniques depuis qu’il a demandé à son sélectionneur de ne pas débuter le match contre l’Estonie, Raheem Sterling a également été épinglé par José Mourinho.
L’Angleterre avait pourtant tout fait pour s’éviter une nouvelle polémique. Largement dominateurs mais incapables de prendre à défaut la défense de l’Estonie, les Anglais s’en sont finalement remis à un coup franc de leur capitaine Wayne Rooney à un quart d’heure du terme (0-1). Une soirée sans accroc, donc ? Pas vraiment. Hormis ce succès salvateur, la presse a préféré s’appesantir sur la non-titularisation de Raheem Sterling au coup d’envoi. Éreinté par son début de saison avec Liverpool, l’ailier de 19 ans avait lui-même demandé la veille du match à son sélectionneur, Roy Hodgson, de ne pas le faire débuter. Une décision qui a lui a valu un torrent de critiques outre-Manche.

« C’EST QUOI ÇA, UN BURN-OUT ? »

Invité à livrer son sentiment en conférence de presse, José Mourinho n’a pas épargné le jeune joueur de Liverpool. « C’est quoi ça, un burn-out ? C’est quand vous êtes exposés trop longtemps au soleil ?, a ironisé le manager de Chelsea dans des propos relayés par le Daily Star. Un burn-out c’est jouer Manchester United le dimanche et Shrewsbury le mardi. C’est ça un burn-out. Terminer le match à Old Trafford, revenir à Londres, s’entraîner lundi, quatre heures de bus jusqu’à Shrewsbury, jouer le match et revenir. C’est ça le burn-out qui est important pour moi. »

« JE NE PARLE PAS AUX SÉLECTIONNEURS »

« Chaque joueur a ses propres qualités et ses propres problèmes. Je traite les joueurs individuellement. Avant tout comme êtres humains, car ils ont tous des personnalités différentes. Mais aussi d’un point de vue biologique. Certains d’entre eux ont besoin de soins particuliers. Personnellement, je ne parle pas aux sélectionneurs à moins qu’ils veuillent me parler. Mais moi, je n’ai aucun pouvoir. Sachant cela, je ne perds pas mon temps à contacter les équipes nationales. »

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 19/10/14, 02:18 pm

Wayne Rooney atteindra les 100 caps lors de son prochain match avec les Three Lions ( normalement si pas blessure ou autre le 15 novembre 2014 contre la Slovénie).

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 23/10/14, 11:01 am

L’Angleterre 20 eme au classement FIFA de octobre 2014

Clsst Equipe Pts +/- Pos

1  Allemagne 1669 0 Stable 
 2  Argentine 1565 0 Stable 
 3  Colombie 1420 0 Stable 
 4  Belgique 1388 1 A la hausse 
 5  Pays-Bas 1375 -1 A la baisse 
 6  Brésil 1307 0 Stable 
 7  France 1191 2 A la hausse 
 8  Uruguay 1184 -1 A la baisse 
 9  Portugal 1175 2 A la hausse 
 10  Espagne 1119 -2 A la baisse 
 11  Italie 1064 2 A la hausse 
 12  Suisse 1063 -2 A la baisse 
 13  Chili 1060 -1 A la baisse 
 14  Croatie 1002 5 A la hausse 
 15  Algérie 989 5 A la hausse 
 16  Costa Rica 974 -1 A la baisse 
 17  Mexique 954 -1 A la baisse 
 18  Grèce 946 -4 A la baisse 
 19  Ukraine 920 5 A la hausse 
 20  Angleterre 919 -2 A la baisse

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 25/10/14, 01:29 pm

Le nombre de sélection

1 Peter Shilton 125
2 David Beckham 115
3 Steven Gerrard 114
4 Bobby Moore 108
5 Ashley Cole 107
6 Bobby Charlton 106
- Frank Lampard 106
8 Billy Wright 105
9 Wayne Rooney 99
10 Bryan Robson 90

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 02/11/14, 01:09 pm

Roy Hodgson a assisté au match samedi entre Hull City  et Southampton (0-1)  et dimanche il a été voir Manchester City-Manchester Utd (1-0)

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 06/11/14, 02:25 pm

La liste des 26 Anglais retenus par Roy Hodgson

Le sélectionneur national Roy Hodgson a dévoilé sa liste pour les deux prochaines rencontres qualificatives pour l'Euro 2016.
 
Un groupe de 26 joueurs a été retenu dont Michael Carrick, Stewart Downing mais surtout Theo Walcott qui n’a pourtant disputé que 11 minutes de jeu en dix mois ! Rayon surprise, on notera la présence de Berahino, l’homme aux 7 buts en 10 matches de Premier League avec WBA.

Gardiens : Fraser Forster, Ben Foster, Joe Hart

Défenseurs : Leighton Baines, Gary Cahill, Calum Chambers, Nathaniel Clyne, Kieran Gibbs, Phil Jagielka, Luke Shaw, Chris Smalling

Milieux : Ross Barkley, Michael Carrick, Stewart Downing, Jordan Henderson, Adam Lallana, James Milner, Alex Oxlade-Chamberlain, Raheem Sterling, Andros Townsend, Jack Wilshere, Theo Walcott

Attaquants : Rickie Lambert, Wayne Rooney, Daniel Welbeck, Saido Berahino

walfoot

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 07/11/14, 02:39 pm

De la guerre au Burundi à l'équipe d'Angleterre

Le buteur de West Bromwich Albion Saido Berahino a été appelé pour la 1re fois en équipe d'Angleterre. Son histoire est extraordinaire.

Bien qu'il ait déjà inscrit huit buts en Premier League et en League Cup pour le compte de West Bromwich Albion, le nom de Saido Berahino vous est peut-être inconnu.

Il ne l'est en tout cas plus du sélectionneur anglais qui vient de le reprendre en équipe A pour le prochain match de qualification en vue de l'Euro 2016, le 15 novembre face à la Slovénie.

La belle aventure que ce jeune Burundais connaît aujourd'hui sur le terrain est la récompense d'années de lutte. Et quand on dit lutte, on ne pense pas ici  aux heures d'entraînement mais au combat pour la survie mené dans un pays en guerre. Un conflit entre Hutus et Tutsi qui a fait 300.000 morts, dont son père. Sa mère, elle, avait été contrainte à l'exil et ce sont des proches qui se sont occupés de lui.

"J'ai vécu un cauchemar. Je ne mangeais pas, je ne dormais pas, je me limitais à résister", dit Berahino dans une interview accordée au site internet des Nations Unies. "Je ne comprenais pas ce qui se passait, j'étais trop petit. Mais j'avais peur, très peur!"

Pour oublier ses malheurs, il jouait au football. "Sur des chemins de terre, parfois dans un parc, sur du béton... Tout était bon pour nous défouler. Nous n'avions ni internet, ni PS3, ni jouets... Juste un ballon fait de chiffons assemblés avec du papier collant."

Pour fuir cet enfer, il parcourt  près de 10.000 km, passant par la Tanzanie et le Kénya avant de prendre un avion pour l'Angleterre où sa mère l'attend à Newton, dans la banlieue de Birmingham. Nous sommes fin 2003.

"Je ne parlais pas anglais. On m'a conduit au bureau de police où ma mère et moi avons dû nous soumettre à un test ADN afin de prouver la filiation. Par la suite, j'ai encore dû attendre longtemps avant de pouvoir vivre avec elle."

A l'école primaire, son tuteur lui parle de football et un ami l'emmène s'entraîner à Phoenix United, un club de la région. Six mois plus tard, West Bromwich Albion le transfère.

Aujourd'hui, à 21 ans, il est devenu un des plus grands espoirs du football anglais.
"Il joue vraiment bien en ce moment et pas seulement avec son club mais aussi avec les moins de 21 ans, a expliqué ensuite le sélectionneur Roy Hodgson en conférence de presse. Je suis sûr qu'il vient pour jouer, pas uniquement pour apprendre, mais la concurrence est rude".


_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 10/11/14, 09:31 am

Hodgson et le brassard de Rooney


Un simple brassard peut parfois peser lourd.

Promu capitaine de Manchester United par Van Gaal et de l'équipe nationale après la retraite de Gerrard, Wayne Rooney peut en témoigner.

En effet, l'attaquant de MU porte sur ses épaules de nombreuses responsabilités, et le sélectionneur anglais, Roy Hodgson, a peur que celles-ci ne deviennent un fardeau. À quelques jours d'un match face à la Slovénie, Hodgson a abordé le sujet au micro de la BBC. « Je crains que les responsabilités ne pèsent trop sur lui. Nous faisons tout notre possible, avec mon staff, pour que ce ne soit pas le cas », a-t-il affirmé.

Hodgson a ensuite ajouté que l'ancien d'Everton avait « beaucoup étudié et parlé avec Steven Gerrard. Il passe beaucoup de temps avec les jeunes joueurs. Et, bien sûr, avec moi ça se passe super bien. S'il considère que quelque chose doit être porté à ma connaissance, il me le dit toujours. »

Rooney fêtera d'ailleurs sa centième sélection lors du prochain match de l'Angleterre. Avec le brassard sur le bras, lourd ou pas.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 11/11/14, 12:45 pm

L'équipe d'Angleterre a rendu hommage en ce 11 novembre 2014




_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 13/11/14, 02:30 pm

Cahill: "Rooney peut battre tous les records"

Samedi contre la Slovénie, Wayne Rooney portera pour la centième fois avec le maillot de l'Angleterre.

En 99 sélections, Wayne Rooney a déjà inscrit 43 buts soit seulement six de moins que Sir Bobby Charlton, meilleur buteur de l'histire de la sélection anglaise.

Agé de seulement 29 ans, l'attaquant de Manchester United devrait donc battre ce record dans les mois à venir. Et pour Gary Cahill, Rooney devrait en battre d'autres:

"Je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas battre tous les records avec la sélection", a indiqué dans le journal The Daily Mail, le défenseur de Chelsea.

walfoot

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 13/11/14, 02:30 pm

L’Angleterre fera sans Carrick

Michael Carrick, le milieu de la sélection anglaise, ne pourra disputer samedi la rencontre contre la Slovénie.

Alors qu’il se faisait une joie de revêtir le maillot des Three Lions après de long mois d’absence (depuis le 13 octobre 2013), Michael Carrick ne sera pas en mesure de tenir sa place contre la Slovénie, samedi soir en amical. Le milieu de terrain de Manchester United a dû déclarer forfait en raison d’une blessure à l’aine contractée à l’entrainement. Il a aussi fait une croix sur la rencontre d’après, programmée mardi prochain contre l’Ecosse. Carrick (33 ans) compte à son actif 31 capes internationales (0 but).

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 13/11/14, 02:33 pm

Wayne Rooney : "Je ne serai jamais un grand d'Angleterre"

L'attaquant de Manchester United pense qu'il lui reste encore un trophée à remporter pour être parmi les légendes.
 
Ce samedi, Wayne Rooney va fêter sa 100e sélection avec l'équipe d'Angleterre. L'attaquant de 29 ans est certes à 6 buts du record de Bobby Charlton, mais il estime que sa carrière en sélection ne vaut pas celle avec Manchester United. "Je ne serai jamais un grand d'Angleterre, sauf si je ne gagne une Coupe du monde pour mon pays, comme l'a fait sir Bobby Charlton en 1966", pense l'ancien buteur d'Everton.

Notons qu'il n'a pas exactement tout gagné avec Manchester United. Il a remporté 5 championnats, 3 Coupes de la Lige et une Ligue des Champions, mais n'a jamais gagné la FA Cup. Il est arrivé au club juste après la dernière victoire des Red Devils dans la compétition, en 2004.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 13/11/14, 02:38 pm

Townsend absent contre la Slovénie et l'Ecosse

Andros Townsend, touché à une cheville avec son club de Tottenham, a déclaré forfait pour les matches de l'Angleterre face à la Slovénie et l'Ecosse, a annoncé la Fédération anglaise jeudi.

Townsend, 23 ans, n'a pas pu s'entraîner lors des deux dernières journées et va donc manquer les qualifications à l'Euro 2016 contre la Slovénie samedi et la rencontre amicale face à l'Ecosse mardi à Glasgow.

Townsend est le deuxième joueur à quitter la sélection anglaise après Michael Carrick, 33 ans, contraint lui aussi à renoncer en raison d'une blessure à l'aine.

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 14/11/14, 02:14 pm

Après Townsend et Carrick, Baines aussi forfait contre la Slovénie et l'Ecosse

L'arrière gauche anglais Leighton Baines, blessé à l'entraînement, a déclaré forfait pour les matches de qualifications pour l'Euro-2016 face à la Slovénie et l'Ecosse, a annoncé la Fédération anglaise vendredi.

Baines est le troisième joueur à quitter la sélection anglaise après Michael Carrick, 33 ans, en raison d'une blessure à l'aine, et Andros Townsend, 23 ans, touché à une cheville avec son club de Tottenham.

La nature de son problème n'a pas été précisée.

AFP

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  english man on 14/11/14, 02:22 pm

Rooney parmi les géants ?




Au moment où il s’apprête à honorer ce samedi, à Wembley, face à la Slovénie, sa 100e sélection avec l’équipe d’Angleterre, on s’interroge outre Manche sur la réelle valeur de Wayne Rooney. Quant à savoir si l’attaquant a déjà rejoint le cercle des meilleurs joueurs anglais de l’histoire en tant que joueur majeur…

C’était il y a maintenant plus de dix ans. Le 12 février 2003, Wayne Rooney débutait en amical sous le maillot de l’équipe d’Angleterre en remplaçant un certain Michael Owen à la pause. Et déjà la carrière internationale de l’attaquant s’annonçait contrariée et contrastée. Entre un record de précocité pour le plus jeune international anglais de l’histoire, âgé à l’époque de 17 ans et 111 jours (*), mais aussi à la clé cette défaite (1-3) concédée à Upton Park, sous les ordres de Sven Goran Eriksson, face à l’Australie.

Rooney a depuis fait du chemin, mis Manchester United à ses pieds, un club avec lequel il a tout gagné et compilé les sélections (99) comme les buts (43) avec les Three Lions. A 29 ans, c’est en capitaine qu’il entrera le premier samedi, accompagné de ses deux fils Son et Klay, sur la pelouse de Wembley pour recevoir cette 100e cape des mains de Sir Bobby Charlton en personne, avant d’affronter la Slovénie pour le compte des éliminatoires de l’Euro 2016. Un accomplissement certain, et pourtant, en Angleterre, on n’hésite pas à débattre sur la valeur réelle de la carrière internationale de Rooney. On va même jusqu’à se demander si celui-ci a sa place au panthéon du football anglais, dont il va devenir le neuvième centurion.

L’avis des experts…

Le débat est vif entre les partisans de Rooney, qui voient en l’ancien joueur d’Everton l’égal des plus grands, et ses détracteurs, qui jugent que par-delà les statistiques et sa longévité au plus haut niveau durant ces douze années, Rooney n’a pas su mener la sélection à un titre majeur dans un grand tournoi, ni même à une finale ou une demi-finale. A l’instar d’un Charlton, vainqueur de la Coupe du monde 1966, ou d’un Gary Lineker, Soulier d’or au Mexique, lors de l’édition 1986, et encore décisif quatre ans plus tard, lorsque l’Angleterre atteindra les demi-finales du Mondial en Italie. Pire, Rooney a souvent failli au pire moment. Comme lorsqu’il fut expulsé lors du quart de finale de la Coupe du monde 2006, en Allemagne, finalement perdu aux tirs au but.   

http://www.dailymotion.com/video/xh18xb_rooney-red-card-against-portugal_shortfilms?start=1

Pour Danny Mills, qui fut le capitaine de « Shrek » lors de ses débuts face à l’Australie, il n’y a pourtant pas de place pour le débat. L’ancien défenseur se souvient pour la BBC de ce "môme au visage poupon, doté d’une incroyable confiance en ses capacités en tant que footballeur, mais aussi en tant que personne. La question autour du meilleur attaquant reste ouverte, mais ce que les gens sous-estiment parfois, c’est que pour atteindre ce total de 100 sélections et jouer au top niveau –et je dis bien le top niveau- pendant 11 ou 12 ans pour son club comme pour son pays, est incroyablement difficile. Un joueur peut avoir une apogée de 4 ans (…) Wayne est resté dans cette zone pendant 10 ans. Il est si difficile de se maintenir de tels standards. C’est la marque d’un grand joueur anglais."  

Pour Alan Shearer, autre attaquant de classe, "le mot « crack » est peut-être galvaudé de nos jours, mais il n’y a pas de comparaison possible avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, qui sont de véritables « cracks ». Je ne mettrai pas Wayne dans cette catégorie. Très bon, oui, mais si vous désignez ces deux-là comme des « cracks », alors je ne pense pas qu’il soit à ce niveau."



Du côté des statistiques…

L’investissement de Rooney en équipe d’Angleterre n’a jamais été remis en cause. Pour preuve ce poème écrit après une élimination lors de l’Euro des - 17 ans dans lequel il déclarait déjà sa flamme pour l’équipe nationale. Ses statistiques brutes ont de quoi impressionner avec donc pas moins de 43 buts inscrits en 99 matches, qui font de lui le quatrième meilleur buteur de l’histoire derrière Charlton (49), Lineker (48) et Jimmy Greaves (44). Mais avec une moyenne d’un but inscrit toutes les 172 minutes et surtout seulement 9 de ses buts présentant un caractère décisif (5 victoires et 4 nuls), Rooney peine à peser sur le rendement de l’Angleterre.



Même si l’importance du contexte compte, comme Danny Mills aime à le rappeler : "Ça ne s’est jamais bien passé pour lui dans les tournois majeurs, mais ce n’est pas sa seule faute. Bien sûr, il a eu des soucis disciplinaires, une ou deux blessures, mais c’est aussi un sport d’équipe et peu importe à quel point vous êtes un bon attaquant, vous avez besoin d’une grande équipe autour de vous pour bien faire dans ces compétitions. Lionel Messi n’a pas encore réussi dans un grand tournoi. Zlatan Ibrahimovic n’a pas de grande équipe autour de lui pour être bon dans ces épreuves. Il y a de grands joueurs qui n’ont pas nécessairement brillé dans ces moments-là. Ça ne signifie pas que Wayne Rooney n’est pas un grand joueur." 

De là d’ailleurs à penser que l’Angleterre aurait pu mieux réussir sans Rooney, il y a un pas conséquent. Pour Gary Lineker, dont la définition du football tient lieu plus que jamais de vérité depuis le sacre de l’Allemagne lors du Mondial brésilien, "il (Rooney) mérite d’entrer au panthéon des meilleurs footballeurs anglais. Il n’y a aucun doute sur le fait qu’il est un grand joueur." Si Gary le dit…

_________________


avatar
english man
BIG HAMMERS
BIG HAMMERS

Messages : 2005
Points : 3943
Date d'inscription : 2012-01-22
Age : 42
Localisation : Charleroi

Back to top Go down

Re: Équipe d'Angleterre

Post  Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Page 38 of 40 Previous  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Next

View previous topic View next topic Back to top

- Similar topics

 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum